Publicités

Damaro Camara: Faut-il refuser un référendum par crainte d’une candidature d’Alpha Condé?

Sous le feu des tirs croisés de l’opposition pilotée par le duo Cellou-Sidya, Alpha Condé vient d’obtenir le renfort de Amadou Damaro Camara.

Alors que les deux anciens premiers ministres sont sur tous les fronts pour combattre le changement constitutionnel permettant à l’actuel chef de l’Etat de briguer un troisième mandat, le chef de la majorité présidentielle observe le référendum est l’expression de la pure démocratie.

« L’actuelle Constitution à cause de son contexte, le contexte dans lequel elle a été écrite, à cause de l’esprit dans lequel elle a été écrite, à cause de la lettre de cette Constitution, elle ne pouvait être évolutive. Pour moi c’est ça le premier débat. Maintenant est-ce que l’actuel Président de la République peut être candidat dans cette nouvelle Constitution ? Ça c’est un autre débat. Mais refuser qu’on ait une nouvelle constitution parce qu’on soupçonne le président d’être candidat, ça c’est un faux débat », soutient Amadou Damaro Camara.

Les velléités d’Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir ont amené Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré à taire leur divergence pour faire front commun ensemble. Ils s’opposent à toute idée de changement constitutionnel. « Nul n’a le droit de se substituer au peuple », leur rétorque M. Damaro.

« Le référendum ne peut être que l’expression de la pure démocratie. Personne n’a le droit de se substituer au peuple de Guinée. Je suis d’accord qu’il y ait des pours et des contres, c’est ça aussi la démocratie. Mais enfin de compte, surtout quand il s’agit de la Constitution, elle est exclusivement l’apanage du peuple », affirme le chef de la majorité présidentielle.

Source : Africaguinee.com


Publicités

Donnez votre avis dans l'espace commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram did not return a 200.
%d blogueurs aiment cette page :