Publicités

Affaire « 300.000 dollars escroqués » à Alpha Condé : Qu’en pense Ousmane Gaoual ?

CONAKRY-Comment l’opposition réagit-elle sur l’affaire des 300.000 dollars escroqués au président Alpha Condé ? Ce lundi 29 avril, le dirigeant guinéen a fait mea-culpa très singulier. Mais en faisant cet aveu qu’il a considéré comme banal, le Chef de l’Etat n’avait sans doute pas pensé aux  réactions d’indignation qu’il allait susciter. Depuis  24heures, on ne parle que de cette affaire d’escroquerie dont le numéro un guinéen a été victime de la part d’un homme d’affaires inconnu.

Alors que certains s’en moquent, l’opposition avertit que cet aveu du Chef de l’Etat est extrêmement dangereux.  Selon Ousmane Gaoual Diallo, le coordinateur de la Cellule de Communication de l’UFDG, il démontre la déliquescence du système Alpha Condé.

« Cet aveu est extrêmement hallucinant et dangereux pour notre pays, mais qui n’est pas surprenant. Ça montre la déliquescence du système Alpha Condé qui est gangrené par une corruption qui ne dit pas son nom. Comment se fait-il que c’est le Chef de l’Etat lui-même qui dit que c’est de sa poche qu’il tire 300.000 dollars pour donner à un investisseur ? Comment peut-il accumuler cette somme de sa poche ? Qu’est-ce que ça sert pour un Chef de l’Etat de dire que c’est de ma poche que je finance un projet d’investissement ? Ce n’est pas la Banque Centrale, ni le trésor. Il dit que c’est un investisseur. Alpha Condé serait-il un homme d’affaires qui prend son propre argent pour financer ses activités privées, ou pense-t-il à des investissements publics pour développer des activités dans notre pays ? Dans ce cas, comment peut-il justifier que c’est de sa poche qu’il prend 300 000 dollars sans même parler de l’origine de ces fonds-là. Nous avons pendant très longtemps dénoncé la corruptibilité d’Alpha Condé, son système de gouvernance. Aujourd’hui il vient avouer les profondeurs insoupçonnées de ses poches. C’est extrêmement grave », dénonce Ousmane Gaoual Diallo.

 Dans ses aveux, le président de la République a martelé que tout le monde est devenu démarcheur en Guinée. La faute à qui ? Au système Alpha Condé, prévient l’opposant qui soutient que dans une société clientéliste et d’affairistes, tout le monde devient intermédiaire.

« Cet aveu montre aussi que notre appareil judicaire est à genou parce qu’il est incapable de tirer au clair des situations qui préoccupent notre pays. Alpha Condé est victime de ses propres complexes. Voilà un chef d’Etat qui dit avoir passé toute sa vie en France mais qui reste complexé vis-à-vis de l’étranger. Je suis sûr que si c’était un guinéen qui venait s’adresser à lui ainsi, avec la volonté d’investir, Alpha ne lui aurait fait aucune confiance. C’est pour ça qu’on a vu des marchés octroyés par Alpha Condé mais qui ont fini par la corruption. Que ce soit EBOMAF, AON, Mory Diané et ses alliés, aujourd’hui c’est la prévarication des ressources financières qui continuent entre les amis, les membres du clan du Chef de  l’Etat et son gouvernement », fustige le député uninominal de Gaoual.

Source :  Africaguinee.com

Publicités

Donnez votre avis dans l'espace commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram did not return a 200.
%d blogueurs aiment cette page :