Publicités

Politique : L’UFDG n’écarte pas un coup de force pour installer Dalein à Sékhoutouréyah en 2020

Lors de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée ce samedi, le député Ousmane Gaoual Diallo a réaffirmé que le chef de l’Etat, Alpha Condé, doit organiser la présidentielle en 2020 et céder son fauteuil à un autre guinéen que le peuple élira. Faute quoi, il n’écarte pas l’option d’un coup de force pour installer Cellou Dalein Diallo à la présidence de la République.

‘’Personne ne nourrit un instant l’idée que Cellou Dalein Diallo ne sera pas président. En 2020, qu’ils le veuillent ou pas. Le président de la République sera Cellou Dalein Diallo. Nous souhaitons que cela se fasse par des élections régulières’’, indique le coordinateur de la cellule de communication du principal parti d’opposition.

Selon Ousmane Gaoual Diallo,

‘’s’il n’y avait pas d’élections [en 2020], il sera installé même par un coup de force quel que soit le prix à payer. N’ayons pas peur des mots. Ceux qui parlent de changement de constitution sont en train de promouvoir un coup d’Etat, mais cette fois-ci c’est un coup d’Etat civil’’.

Le député de Gaoual estime que ‘’si les promoteurs d’un troisième mandat sont légitimes pour vanter des coups d’États, alors nous sommes légitimes pour appeler les patriotes à opérer un autre coup d’Etat pour installer les démocrates à la tête du pays’’.

‘’On ne peut pas laisser des gens sortis de nulle part, des arrivistes, pilleurs de deniers publics, corrompus et criminels avoir la liberté de promouvoir un changement illégal de constitution et ne pas emprunter le même chemin à l’envers pour promouvoir la démocratie’’, persiste et signe l’honorable Diallo.

    Source :  VisionGuinee.Info  
Publicités

Donnez votre avis dans l'espace commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram did not return a 200.
%d blogueurs aiment cette page :